Doogh : boisson iranienne
Boisson traditionnelle iranienne

0 0
Doogh : boisson iranienne
Or you can just copy and share this url
Ingredients
Ajuster la quantité:
250g Yaourt de brebis ou de chèvre
500ml Eau minérale ou gazeuse selon vos goûts
1 pincée Sel
1 cuillère à soupe Menthe séchée
Quelques feuilles pour décorer Menthe fraiche
  • 10min
  • Pour 4 personnes
  • Facile

Ingredients

Présentation

Partager

Le Doogh, c’est quoi ?

Le doogh est une boisson salée à base de yaourt de brebis ou de chèvre, très populaire en Iran, au Liban, en Syrie, en Afghanistan et dans les Balkans. Selon le pays / la région, cette boisson peut également être appelée Ailan ou Tan.

Dans le commerce ou épiceries iraniennes, le doogh peut être trouvé nature ou avec un arôme de menthe ou de poivre. On le trouve partout au Moyen-Orient et c’est une boisson très rafraîchissante et saine. Le Doogh se prononce « doure ».

Le Doogh : préparation

Pour préparer le Doogh, nous utiliserons du yaourt de brebis ou de chèvre. Nous y ajouterons de l’eau minérale ou de l’eau gazeuse suivant vos goûts, ainsi qu’un peu de sel. L’ensemble est ensuite émulsionné pendant une longue période pour obtenir une préparation mousseuse, qui est ensuite agrémentée de glace pilée et de feuilles de menthe. La menthe fraîche peut être remplacée par de la menthe séchée, ou vous pouvez tout simplement utiliser les deux.
La quantité d’eau peut varier en fonction du résultat souhaité, certains aiment le Doogh plus épais que d’autres. Plus d’eau rendra le doogh plus fluide et moins crémeux.
Traditionnellement, le Doogh était généralement laissé à température ambiante pendant quelques jours pour permettre aux bactéries de mûrir et de carbonater la boisson naturellement. Pour remplacer l’effet gaz, nous utilisons parfois de l’eau gazeuse.

Le doogh : origine et histoire

Le mot doogh vient du mot persan doushidant, signifiant « traite ». Dans le passé, le Doogh était fabriqué en brassant du yogourt et du lait entier dans un sac en peau de mouton ou de chèvre appelé mashk. Aujourd’hui, ces préparations sont majoritairement obtenues industriellement.
De nos jours, le doogh est toujours obtenu en mélangeant de l’eau, du lait pasteurisé et en ajoutant les bactéries nécessaires à la fabrication du fromage. Ajoutez du sel pendant le processus de fermentation pour un résultat parfait.
Dans les Balkans, le Doogh contient généralement des micro-organismes appelés probiotiques. Ceux-ci sont considérés comme excellents pour la santé. Dans l’imaginaire populaire, ils sont étroitement liés à la santé des bergers, connus pour leur longévité et leur résistance aux difficultés de la vie humaine en montagne.
En Iran, le Doogh est souvent accompagné de brochettes de viandes.
Votes: 2

Etapes

1
Fait

Dans un saladier, verser le yaourt et l'eau (minérale ou gazeuse).

2
Fait

A l'aide d'un fouet, battre le yaourt et l'eau pendant environ 1 minute jusqu'à l'obtention d'une texture mousseuse.

3
Fait

Ajouter le sel et la menthe séchée et verser la préparation dans des verres individuels.

4
Fait

Mettez les verres de Doogh au réfrigérateur.
Servir très frais avec quelques glaçons et des feuilles de menthe fraîche sur le dessus.
Bon appétit !

iran-cuisine

Ashe reshteh : soupe iranienne
Précédente
Ashe Reshteh – Soupe iranienne
Shirin Polo : Orangenpersischer Reis
Suivante
Shirin polo : riz perse à l’orange
Ashe reshteh : soupe iranienne
Précédente
Ashe Reshteh – Soupe iranienne
Shirin Polo : Orangenpersischer Reis
Suivante
Shirin polo : riz perse à l’orange

Laisser un commentaire

Select your currency
EUR Euro